Parlons d’abord de nos espaces naturels…


La forêt Landaise

Plus grande forêt artificielle d’Europe occidentale, propice au lâcher-prise et au bien-être. Elle procure aussi bien calme et sérénité que le choix entre une multitude d’activités. Ses chemins, ses pistes cyclables, ses petits coins secrets en font un terrain de jeu idéal en famille.

Mais elle est surtout et avant tout un environnement naturel à protéger car elle joue un rôle écologique, économique et social.
Tout en fournissant du bois destiné à la production, elle abrite aussi un patrimoine biologique
riche et prévient des risques naturels comme l’érosion.

Pour que votre promenade en forêt devienne ludique et instructive, voici les principales espèces floristiques à connaître : Le pin maritime, le chêne pédonculé, le chêne vert, le chêne liège, les fougères, la bruyère, le genêt, l’arbousier, l’aubépine….

La charte du promeneur en forêt rappelle les bons gestes face au risque de départ de feux :

  • N’allumons ni feu, ni barbecue.
  • Ne jetons pas de cigarettes.
  • Laissons les routes forestières accessibles pour les secours.
  • Campons uniquement dans les lieux autorisés.
  • Respectons les interdictions d’accès en période à haut risque.

Pour une forêt plus propre, pensez à rapporter vos déchets

Avec l’arrivée des beaux jours, quoi de plus agréable qu’un pique-nique en forêt ?
Mais n’oubliez pas de rapporter vos déchets chez vous. Les ordures polluent les sols et les eaux, et peuvent nuire à l’équilibre de la flore et de la faune sauvage.


LES DUNES

C’est un autre élément de notre décor, un rempart de protection entre l’océan et la forêt, vitale pour l’équilibre de notre environnement et la protection de nos villages côtiers. Cette dune est artificielle , les hommes la façonnent patiemment depuis  200 ans et elle nécessite des attentions toutes particulières tout au long de l’année.

Son piétinement contribue à sa fragilisation. Le principal problème concernant l’érosion est la disparition des plantes dunaires détruites par le piétinement.
La disparition de cette végétation ne permet plus de retenir le sable, entraînant une dégradation rapide de la dune.
La dune accueille des espèces faunistique et floristique d’intérêt souvent protégées.
Quelques exemples d’espèces floristiques présentes sur la dune landaise : 
  • Euphorbe maritime,
  • Pourpier de mer
  • Oyat (ou Gourbet)
  • Agropyron (ou Chiendent des sables)
  • Panicaut de mer
  • Liseron des dunes
  • Linaire à feuilles de thym
  • Immortelle des dunes
  • Yucca
Préserver la dune du piétinement permet de fixer le sable, de freiner l’action du vent et d’éviter de porter atteinte à sa biodiversité. Soyons vigilants ce milieu fragile est mis à mal que ce soit par la fureur de l’océan mais aussi par une pression humaine de plus en plus importante.

Quelques règles de bonne conduite :

  • Ne pas cueillir ni marcher sur la végétation. Les plantes, rares et souvent protégées, permettent de fixer la dune. Elles solidarisent les grains de sables et limitent l’érosion. Des chemins aménagés vous guident jusqu’aux plus belles plages.
  • Pas de feux sur la plage. Les ganivelles sont essentielles pour piéger le sable, les brûler c’est déstabiliser la dune.
  • On emporte ses déchets. Un déchet peut vivre entre quelques jours et.. plusieurs siècles.
  • Maintenir ses animaux de compagnie en laisse. Les dunes abritent de nombreuses espèces (oiseaux, insectes, amphibiens..) sensibles aux dérangements.
  • Respecter les signalisations et circuler à une vitesse raisonnable. Les autres usagers de ces milieux remarquables vous en seront d’autant plus reconnaissants.
  • Garer les véhicules sur les places de parkings.